Domaine Sérol en Cotes Roannaises

Mal connu, le vignoble des Côtes Roannaises mérite pourtant qu’on s’y attarde un peu, surtout quand il est représenté par les vins du domaine Stéphane et Robert Sérol, véritable locomotive de l’appellation.

La Côte Roannaise est un petit vignoble de 200 ha, environ, flanqué sur les contreforts des Monts de la Madeleine, près de Roanne, aux confins de la Loire et de l’Allier. Cette AOC assez récente (1994), produit uniquement des vins rouges et quelques rosés issus du cépage Gamay noir à jus blanc, ici appelé Gamay Saint Romain. On y rencontre toutefois quelques blancs issus du Chardonnay mais regroupés sous l’appellation "Vins de Pays d’Urfé". Les sols sont à dominante granitique. Il est intéressant de noter que la plupart des vignerons ont décidé d’avoir recours à la culture raisonnée sous le label "Terra Vitis". Les vins rouges des côtes roannaises sont en général souples et très parfumés, des vins de plaisir immédiat, au sens noble du terme.

Le domaine Sérol, lui, est emblématique de cette appellation, il en est une référence incontestée. Le domaine date du 18ème siècle et couvre environ 20 ha sur des vignes âgées de 5 à 80 ans. 5 cuvées de rouge et 1 cuvée de rosé sont proposés, toutes issues du cépage Gamay. Le domaine est en culture raisonnée et pratique une vendange manuelle avec vendange en vert et égrappage. La macération se fait dans des cuves ciment et inox thermorégulées.

Vieilles Vignes rouge 2005 : Les vignes ont toutes plus de 40 ans et sont cultivées sur des sols sablo-granitiques. C’est un vin de couleur grenat soutenu et qui dégage des parfums intenses de fruits des bois, de rose, de pivoine. un vin encore assez souple et ample. il est prêt à boire sur un plateau de charcuterie et se conservera encore très bien penfdant 2 ans.

Les Blondins rouge 2005 : Il s’agit du vin produit en association avec les grands cuisiniers roannais Pierre et Michel Troisgros. Les Blondins est le nom d’un coté escarpé de 2 ha qui est exposé plein sud sur un sol très sablonneux. de fait, ce vin est minéral, concentré et fait la part belle à son terroir. On peut le boire maintenant, mais il pourra se conserver 3 à 4 ans. A boire sur une volaille rôtie.

Les Millerands rouge 2005 : il s’agit d’un vin issu d’une seule parcelle de raisins qui sont "millerandés", c’est-à-dire qu’il est composé de petites baies, sans grains, donnant ainsi des rendements beaucoup plus faibles mais avec beaucoup plus de concentration. Ensuite le vin connait une vinificatiopn spécifique avec éraflage et macération longue, suivie d’un élevage en cuve d’au moins 9 mois. Du coup le vin est plus sombre, plus intense, et met en avant des notes grillées de cassis, de fruits mûrs et d’épices. il demandera 1 à 2 ans pour s’assouplir, et pourra se conserver 4 à 5 ans. On le servira volontiers sur une pièce de boeuf au grill ou à la broche.